Spectacle jeune public à partir de 6 ans

L’histoire de Mehmet, à la manière des contes soufis, se développe au fil de rencontres marquantes qui façonneront son être et sa vision de la vie.

Le fil rouge de toutes ces rencontres reste bien sûr la musique, comme chant de l’âme. Les enfants découvrent ainsi un monde où la transmission passe avant tout par l’expérience. Où la sagesse vient remplacer le savoir.

Une plongée envoûtante dans l’univers soufi et les musiques et danses d’Asie centrale.

Ce conte, écrit au départ à l'intention des jeunes enfants raconte une histoire comme ils les aiment : deux êtres improbables (s'agit-il des instruments, des instrumentistes ?) se rencontrent, s'aiment, se déchirent, se retrouvent.

La musique, faite de comptines (de Compère Guilleri à Cadet Rousselle) et d'œuvres du répertoire classique (Haydn, Geminiani…) suit l'histoire de très près et emmène le public dans une rêverie poétique.

Le conte fera place aussi à des œuvres musicales du répertoire, comme le duo de Rossini pour cor anglais (original violoncelle) et contrebasse, la sonate méthodique en ut mineur de Telemann, afin que petits et grands y trouvent plaisir ensemble.

Dans le cadre du partenariat historique avec la Fiesta des Minots et l’association Latinissimo.

Nous initions une nouvelle rencontre en 2016, «  le before » de la Fiesta des Minots. Place aux jeunes talents émergents. Autour d’une scène consacrée à l’improvisation théâtrale, animée par Kader BENMERADI et les jeunes des ateliers du CPAU (Centre des pratiques des Arts Urbains) de l’association Ph’Art et Balises.

Rire et émotion seront au rendez-vous !!

Par l’Atelier d’improvisation théâtrale de l'association Ph’Art et Balises.

De Maître à disciple, la tradition est ininterrompue. Ainsi, Nabankur Bhattacharya et Maïtryee Mahatma s’appliquent entre leurs cours et les stages réguliers trimestriels réalisés à la Cité de la Musique à transmettre leurs arts respectifs : les Tablas, percussions indiennes et la danse Kathak en Europe. Ces élèves de la région marseillaise et au-delà, présentent Parampara, une soirée de danse et de musique indienne. Découvrez des couleurs de l’Inde !
GOSPEL : Soul Addict Singers Les « Soul Addict Singers » regroupent une quinzaine de choristes amateurs les plus « addicts » au gospel. THÉÂTRE : Les Pieds Tanqués Une comédie dramatique sur l’identité et le vivre ensemble. Quatre joueurs sont en scène dans une partie de pétanque de tous les dangers. Au fil du jeu, on apprendra peu à peu qu’ils ont tous une blessure secrète, un lien filial et intime avec la guerre d’Algérie. Ils s’opposeront, se ligueront, livreront leur vérité… BAL FOLK : Association NUMED Cette association a le pouvoir de créer et faire perdurer des ponts par-delà les frontières de la méditerranée, par le biais de l’échange culturel et artistique. NUMED nous fera danser et voyager. Il clôturera cette soirée de théâtre et musique.
Sans le cadre des BELSUNCIADES Pour la fête du quartier Belsunce, l’Association Le Pied Nu propose un spectacle scolaire réservé aux écoles du quartier Belsunce. Soundiata est l’histoire d’un enfant né infirme, mais à qui les devins ont prédit un grand avenir. Ce récit, fidèle à la tradition orale, marqué par des personnages hauts en couleur, nous invite à découvrir la genèse du grand Empire du Mali et les valeurs sur lesquelles se fonde la Charte des droits humains édictée par Soundiata Keita. Il s’agit d’un voyage au coeur de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest dans une chanson de gestes, d’une mise en scène d’ombres et de lumières accompagnée des musiques des grands chantres de la kora et du balafon. Remerciements : Cendrille Koukoui, Janine Dutozia et Tim Cordes SCÈNE OUVERTE : Lundi 13 Juin - 14 h 15 La Cité de la Musique de Marseille et l’École élémentaire Korsec permettent aux enfants d’une classe de découvrir la pratique musicale en jouant dans un orchestre à cordes. En 2016, ils sont dans leur deuxième année d’apprentissage. Ils auront le plaisir de vous présenter leur travail avec la passion qui les anime.
Dans le cadre du FESTIVAL KADANS CARAÏBE Sur l’île imaginaire de Malaka, se trouve un arbre magique, un arbre à sons qui, au lieu de donner des fruits donne des tambours. Les paysans y puisent leur force physique et spirituelle. Mais compère Louwa (le maître de l’île) décide de voiler le soleil afin de faire mourir cet arbre qui menace sa domination… Ce conte s’inspire de l’histoire de la Guadeloupe et des interdits autour du tambour. Sur fond de réalisme merveilleux typiquement caribéen, il invite au rêve, à la créativité, au dépassement de soi, à la générosité et à la solidarité. Spectacle réservé au public scolaire (à partir de 8 ans) KADANS CARAÏBE La 4e édition, du festival Kadans Caraïbe vous invite à un voyage sur le thème de la créolisation, en explorant la dimension spirituelle des musiques caribéennes. Elément incontournable de l’histoire de la musique, cette dimension spirituelle est présente depuis toujours dans de nombreuses formes musicales, construisant un dialogue entre la société et les pratiques artistiques. Les îles des Grandes et des Petites Antilles, toutes issues d’un métissage culturel, sont très intimement liées à une histoire séculaire qui a forgé leur identité. Les musiques traditionnelles de la Caraïbe sont nées de la rencontre forcée des cultures amérindiennes, africaines et européennes. On y retrouve notamment les fondements de la musique africaine, où la dimension spirituelle tient une place prédominante, que ce soit dans les rituels religieux, les fêtes et les rassemblements populaires.