À l’image de la nouvelle de Leonardo Sciascia, «Il lungo viaggio», et sous la direction artistique de Manu Theron, les artistes nous embarquent dans l’univers sonore des chants traditionnels siciliens.

Ces chants que Maura Guerrera a sélectionné s’imprègnent et se fondent naturellement avec les mélodies du désert algérien, les rythmes Méditerranéen. Maura Guerrera fait vibrer ces chants qui ont accompagné pendant des siècles le cycle de la vie dans le monde paysan, de la naissance jusqu’à la mort. Un hommage finalement à la Sicile de ces paysans «usés par le soleil » mais aussi à tous ceux qui ont essayé de partir et ont échoué, à ceux qui sont partis et songent au retour, à ceux qui se sont laissés adopter par un port lointain, en tissant leurs propres traditions et mélodies avec celles de l’autre.

Distribution

Maura GUERRERA Chant, tambourin & Malik ZIAD Mandole, Guimbri, Oud, Bendhir, Chant

Clémentine Coppolani est une femme construite par les montagnes et les vagues de son île, et son chant s’en ressent, il est indéniablement teinté du sceau de l’authenticité.

Les musiciens de l’Alfa trio se mélangent à elle avec bonheur, pour donner à la voix de Clémentine, l’écrin qu’elle mérite.

Entremêlant des compositions instrumentales et des chansons, ils donnent de multiples couleurs à leur musique, qu’elle soit de tradition Corse, d’inspiration jazz ou encore d’influences latine.

Distribution

Clémentine COPPOLANI Voix, Farid BOUKHALFA Piano, percussions, Jean-Christophe GAUTIER Contrebasse, Luca SCALAMBRINO Batterie

Cantu di donna & creazione di Corsica

Entourée de ses amis musiciens, Diana Saliceti écrit une nouvelle page avec une volonté de quitter son île natale et de larguer les amarres. Une odyssée contemporaine faisant écho aux nombreux insulaires qui ont tenté leur chance à l’extérieur de l’ile. Une tradition actualisée avec des rythmes alliant rock, folk et ondes magnétiques des musiques actuelles.

Diana Saliceti se pose dans la cité phocéenne pour une année, synonyme de nouveau départ musical et de collaborations inédites. Soyez du voyage, pour cette chanteuse originaire des régions insulaires du Taravu et de Castagniccia la musique n’est définitivement pas une balade solitaire.

Conférence Musicale

Jeudi 24 Janvier – 17h30

Hors les Murs, BMVR

Durée 1h - Entrée libre

Cycle musica’cité en collaboration avec la BMVR Alcazar

MOULOUD ADEL

Nul besoin de présenter la musique arabo-andalouse, musique savante du Maghreb, partie des rivages d’orient, trouver son apogée en terre d’Al-Andalus, pour s’installer durablement au Maghreb depuis le seizième siècle. Un dialogue des civilisations qui trouve tout son sens à notre époque.

Après avoir travaillé dans le partage des musiques occitanes et corses, Mouloud ADEL revient vers les sources de sa formation musicale, à savoir la musique arabo andalouse de l’Ecole d’Alger : La çanaa.

A travers la nouba, suite vocale et instrumentale, le groupe parfum d’Al Andalus vous fera découvrir la poésie arabe ainsi que les subtilités de l’interprétation de la musique arabo-andalouse, où chant et instruments sont intimement liés.

Distribution

Mouloud ADEL Mandoline, chant & L’ENSEMBLE PARFUM D’AL ANDALUS : Habib GUERROUMI Oud, chant, Madjid SEBILLOT Tar, Youssef KASBADJI Derbouka, Farid ZEBROUNE Banjo

Invités : Hamid BETTAYEB Mandole, guitare & Merzek AGAL Mandole

 

Stage de pratique de musique arabo-andalouse

Samedi 19 janvier – 10h à 15h

Techniques du chant arabo-andalou avec Mouloud ADEL. Apporter votre instrument pour

vous accompagner au chant. Il n’est pas nécessaire de connaitre ni la langue ni la musique

arabes. Apprentissage selon la transmission traditionnelle par voie orale.

« Traversée »

Les sonorités de la flûte traversière en bois et de la vielle à roue électroacoustique se croisent, fusionnent par moments, pour mieux se disperser, voltiger et nous amener dans une transe hypnotique fascinante. Gurvant Le Gac et Pierre Laurent Bertolino développe une musique électro nourrie d’improvisations extrêmement visuelles et de mélodies sensibles comme une grande traversée vers une nouvelle matière sonore organique.

Distribution

Gurvant LE GAC Flûtes traversières en bois, fx,

Pierre Laurent BERTOLINO Vielle à roue électro-acoustique, fx

4 instruments pour 3 musiciens

Un concert inédit pour découvrir la musique moderne.

Vent, percussion et clavier. Un représentant de chaque famille d’instrument vous propose d’entendre des pièces rares, en solo ou en duo, qui expérimentent les techniques de jeu propres à la musique qui nous est contemporaine. Du français Francis POULENC au jeune russe Anton PRISCHEPA en passant par l’américain George CRUMB, l’argentin Jorge VARIEGO ou encore le suisse Michael JARRELL, chacun de ces compositeur est porteur d’une esthétique ancrée dans sa terre d’origine tout en s’inscrivant dans la musique novatrice des années 60 à nos jours. Chaque oeuvre est introduite par les musiciens pour comprendre les différentes visions de cette musique qui explore de nouvelles possibilités instrumentales. Le programme s’attache à faire découvrir différents modes de jeux sur lesquels les compositeurs contemporains ont beaucoup travaillé, donnant une dimension nouvelle à l’espace sonore.

Distribution

Auguste VOISIN Clarinette et clarinette basse, Hélène COSSEC Piano, Gabriel STORCK Vibraphone

Mirror drums & Nicolo

Dans « Mirror Drums » ces deux artistes, à l’esprit et au tempérament siciliens, jouent avec de grandes « tammorre » de manière spectaculaire et s’amusent en dansant avec leurs mains sur ces instruments typiques de l’Italie du sud ; pour cette création ils invitent Nicolo Terrasi, guitariste, à se joindre à eux. Un spectacle passionnant, avec une musique au style unique, née sous le soleil de Sicile et à la saveur méditerranéenne.

distribution

Massimo LAGUARDIA Chant « tammorre », tambourins, charango et guitare classique - Salvatore MECCIO Chant « tammorre », tambourins, guitares « battenti » et guitare classique - Nicolo TERRASI Guitare

Un répertoire jazz fusion, teinté de soul et world music. Réunis par le bluesman américain Lucky Peterson pour participer à sa dernière tournée, les trois musiciens ont sillonné ensemble les routes de France. Au fil des concerts, ils ont développé une belle complicité, tant humaine qu’artistique.

Ahmad Compaoré puise son inspiration dans les influences insufflées à des projets singuliers entre jazz, blues, improvisation, rock expérimental et fusion, mais surtout aux sources de ces racines égyptienne et burkinabé. Des rythmes tribaux lointains aux déambulations des fanfares de son enfance, l’euphorie créatrice est un appel à la réalité par le rêve, d’une profondeur toute organique.

Ils plantent dans le décor sur trois continents - l’Afrique, l’Amérique et l’Europe

Distribution

Ahmad COMPAORE Batterie, percussions, Kelyn CRAPP Guitare, Nicolas FOLMER Trompette

En Allant à Uskudar

«En Allant à Uskudar» est un voyage mais Uskudar n’est pas une destination. C’est le symbole d’une mélodie dont on ne connait pas l’origine, qui a perduré au travers des siècles, portée de musiciens en musiciens, offerte au grès des routes et des rencontres, qui se joue et se chante dans toutes les régions du monde...

Les Oreilles d’Aman revisitent avec audace les codes de la musique Klezmer et offrent une nouvelle écoute à cette musique nomade. Les influences s’entrecroisent pour nous raconter une quête des origines, témoin d’un métissage qui nous rappelle ce que nous sommes profondément.

Distribution

Léa PLATINI Clarinette, chant, direction artistique, Mathilde DUPUCH Accordéon, chant, Thomas BOURGEOIS Percussions (daf, derbuka, zarb), Jacotte RECOLIN Violon, Arthur RENDU Contrebasse, Lionel ROMIEU Oud, trompette

Vendredi 30 Novembre – 17h30

Hors les Murs, BMVR

Conférence Musicale

Durée 1h - Entrée libre

Cycle musica’cité en collaboration avec la BMVR Alcazar

traverSons est un concert commenté particulièrement destiné aux familles et au jeune public. Il intéressera aussi les mélomanes qui souhaitent mieux appréhender le jazz. Accompagnée d’Eric Longsworth au violoncelle et de Jean-Luc Di Fraya aux percussions, Perrine Mansuy livrera quelques clés de leur langage musical, notamment en matière d’improvisation, élément fondateur du jazz.

Entre mélodies lyriques, harmonies chaudes et colorées, rythmes invitant à la transe, le tout ponctué de commentaires concis et simples, ainsi que de mise en lumière de certains codes du langage musical, les jeunes auditeurs comme les moins jeunes seront invités à traverser cet espace entre la scène et le public pour une plus grande compréhension musicale.

Distribution

Perrine MANSUY Piano, composition, Éric LONGSWORTH Composition, violoncelle, Jean-Luc DIFRAYA Percussions, chant