« Voix de femmes mandingues à la rencontre de voix de femme xhosa » 1ère partie : Concert Djelykan Djelykan voix des griots, est un trio de femmes griottes qui revisite le patrimoine musical burkinabé avec des instruments traditionnels ajoutant une sonorité chaude et des rythmes chaloupés nous entraînant dans l’univers du groove africain qui donne immédiatement envie de bouger.   2nde partie Concert : Sibongile Mbambo Artiste chanteuse d’origine sud-africaine, elle nous emmène dans un univers musical teinté de jazz et de musique du monde, pour une rencontre des cultures africaines. Sibongile Mbambo raconte des histoires de spiritualité et d’humanité en Xhosa, langue natale de Mandela.

Une soirée placée sous le signe du partage en musique. Professionnels et amateurs se rencontrent, échangent et ... jouent ensemble. LEVER DE RIDEAU Rencontre autour d'un programme musical avec les élèves de la Cité de la Musique de Marseille et les musiciennes de l’Orchestre Philharmonique de Marseille.

CONCERT QUATUOR À CORDES Les musiciennes issues de l’Orchestre Philharmonique de Marseille en formation de musique de chambre partagent durant une heure, un moment musical exceptionnel. Programme slave pour quatuor à cordes avec :
  • Quatuor n°12 en fa majeur op.96 B179 dit « Américain » de Antonín Dvořák, composé en 1893 à Spillville dans l’Iowa
  • Quatuor n°2 en ré majeur de Alexandre Borodine, composé en 1882 à St-Petersbourg.

DISTRIBUTION Cécile BOUSQUET MELOU Violon - Sophie PERROT Violon - Blandine LEYDIER Alto - Elisabeth GROULX Violoncelle

« Vers la lumière »

1ère partie : Dans le cadre du PRINTEMPS DES POETES, en ouverture du récital, les lauréats du concours de poèmes « Méditerranée, ma Beauté » disent leur poème en musique.

2nde partie : Récital « Vers la lumière »

Le trio d’artistes continue sa marche poétique autour de la Méditerranée. Ils découvrent de nouveaux poètes syriens, libanais, algériens ou espagnols, pour une deuxième saison « Vers la lumière ».

Fouad Didi et Anne Derivière – Gastine habillent leurs poèmes de kaftans de soie musicaux précieux et émouvants. Philippe Gastine, nous livre ce langage avec douceur, comme des mots d’amour glissés au creux de nos oreilles.

« Vers la lumière » la saison 2 de Paroles de Méditerranée, nous invite au voyage poétique, une subtile harmonie entre les poèmes de la Méditerranée et les musiques originales d'inspiration arabo - andalouse, entre les langues française et arabe.

Marseille Concert reprend l’idée des Trois Ténors en version féminine telles que Mozart les a inventées comme une prémonition, dans sa Flûte Enchantée. Sous les étoiles, dans la cour de la bastide de la Magalone,  ces artistes de la région nous transporteront le temps d’une soirée.

Musique d’improvisation

Le Transatlantic Duo est né au cours d'une session d'enregistrement à New-York en 2005 où Serge Pesce rencontre Vincent Chancey. Ce premier duo a réalisé quelques concerts à New-York et en France. Ils ont donnés lieux à l'enregistrement d'un disque, Fatto in casa. Puis le projet évolué vers une musique totalement improvisée, toujours dans une idée d'échange.

L'ambition est de créer une musique ouverte qui permette d'inviter d'autres musiciens. Le Transatlantic Duo est donc une conséquence de l'évolution du projet New-Yorkais de Serge Pesce et des rencontres musicales qui ont pu survenir.

Une soirée Jazz mêlant compositions personnelles, improvisations et célèbres standards.

Tous les professeurs des départements Jazz  et Musiques Actuelles de la Cité de la Musique transmettent leur passion, le jazz, dans les cours d’instruments, le Jazz band, les ateliers d’ensembles et d’improvisation.

Plus connus avec leurs propres groupes ou conviés par d’autres formations, les musiciens enseignants d’Invisible Light dévoilent sur scène leur talent dans ce sextet.

DISTRIBUTION

Christian BON, Patrick GAVARD BONDET et Jeff KELLNER Guitare - Patrick SEMINORE Guitare et voix - Édouard THOMMERET Saxophone - Yves LAPLANE et José ASSA Piano - Gilles ALAMEL, Pierre-Auguste BONA et Nicolas AUREILLE Batterie - Jean-François MERLIN Contrebasse - Manu FALLA et Joseph CRIMI Basse et contrebasse

Un concert basé sur les rencontres et les croisements musicaux.

Shadi Fathi invite trois artistes d’une grande sensibilité et de virtuosité : Maria Mazzotta, la voix du Salento, Antonio Alemanno, avec sa contrebasse à 5 cordes, et Cedrick Bec, l’un des batteurs les plus captivant de sa génération, avec un jeu de la batterie captivant. Au programme de cette soirée : des compositions instrumentales, des œuvres de musique classique persane, des chants italiens, liés à des moments de l’improvisation et de la poésie.

SPARTENZA

Sortie d'album

SPARTENZA est le mot sicilien pour définir le départ, la séparation, l’éloignement de l'aimé.

Dans cette création, les artistes nous transportent d'abord sur un fragment de plage pierreuse, au bord de la mer et puis, comme dans un rêve, avec du sable entre les orteils, dans le désert. Un voyage sonore dense, d'un rivage à l'autre de la méditerranée, ou l'on perd la notion du temps et de l'espace.

Ces chants de la tradition paysanne sicilienne, que Maura Guerrera a sélectionnée parmi de nombreux enregistrements de collectage, s'imprègnent naturellement de mélodies et de rythmes exaltés d'Algérie.

A 17h30

Table ronde : “Arts et émancipation

L’art n’est ni subversif, ni libérateur en soi. Les actes artistiques, eux, peuvent l’être. Comment les orientations, les choix, les démarches, les discours inhérents à l’acte artistique peuvent-ils être des armes pour s’émanciper ? Comment peuvent ils être un moyen – pour les artistes – de reprendre le contrôle sur ce qu’ils sont ? Comment ces problématiques s’imposent elles à des artistes dont les couches qui composent leur identité sont minorées voire écrasées par le modèle dominant ?

Concert  : “ExpéKa trio

Depuis quatre siècles, le tambour Ka accompagne les soirées lewoz, mais aussi les revendications des antillais. Qui pouvait rendre meilleur hommage à cette musique traditionnelle que les deux artistes Casey et Sonny Troupé ? Entre jazz, gwoka et hip hop, Sonny Troupé et Casey font le pont entre Guadeloupe et Martinique. Le gwoka est né pendant l’esclavage aux Antilles et tire ses origines de la musique africaine chantée et jouée par les esclaves des anciennes plantations. Elle, fille de Martiniquais née et élevée en France a choisi le rap pour s’approprier sa culture antillaise et dénoncer les maux de sa génération. Lui est percussionniste et le tambour Ka a été son premier instrument. Il le confronte désormais avec d’autres styles tels que la soul, l’électro ou la jungle. Avec Célia Wa, flûtiste et chanteuse guadeloupéenne engagée, artiste remarquée de la nouvelle génération « soul & ka » et leader de projets dans lesquels elle exergue les maux de notre société, ils forment ExpéKa Trio, où chacun se retrouve dans cette zone grise où tout est possible.
ExpéKa trio Casey – voix Célia Wa – voix, flûte Sonny Troupé – voix, ka
Entrée libre

Sonny Troupé Quartet Add 2 – Reflets Denses

Le tambour ka, percussion traditionnelle de la Guadeloupe, est au cœur de la musique de Sonny Troupé. Un héritage que le batteur, compositeur et percussionniste perpétue et confronte au jazz, à l'électro, à la jungle ou encore le métal. Le 3ème album du Sonny Troupé Quartet Add 2 – Reflets Denses résulte d'années d'expériences au côté notamment de Christian Laviso, Kenny Garrett ou encore Lisa Simone….  et de l’étude approfondie de la musique gwo ka.