Musique Francaise pour flûte alto harpe

Concert

Un concert de musique de chambre avec les solistes de l'Opéra de Marseille pour une heure de bonheur autour de la musique française : Claude Debussy, Maurice Ravel, Jacques Ibert, Jean-Philippe Rameau et André Jolivert.


Lever de rideau

Par les élèves de la Cité de la Musique de Marseille.

Professionnels et amateurs se rencontrent, échangent et... jouent ensemble.

Aujourd’hui grâce à des anciens élèves et des collègues musiciens, Claude Crousier regarde savoureusement 50 ans de carrière pédagogique et musicale.

Ce soir de 1 à 14 instruments des musiques diverses se croisent dans une grande chaine de transmission des savoirs culturels soit par l’écrit, soit par l’improvisation.

L’absence de transmission serait la fin d’une civilisation.


Distribution :

Clarinette : Claude CROUSIER, Pierre GENISSON, Ariane STOLL, Patrick MESSINA, Jean-Claude FALIETTI, Pierre OUTRIEU Quatuor de clarinette RHAPSODE : Philippe LAYE, Mathias FORGET, Patrice SEGARD, Cédric LECELLIER Vincent BEER-DEMANDER (Mandoline), François ROSSE (Piano improvisé), Shadi FATHI (Setar iranien, Daf & Zarb), Agnès CONDAMIN (Guitare), Barre PHILLIPS (Contrebasse) - Michel PASCAL (Clavier électronique), Pascal GOBIN (Clavier électronique)

Voyage d'Hiver de F. Schubert

Le Voyage d’hiver est le second cycle de lieder composé par Schubert sur des poèmes de Wilhelm Müller, après le cycle Die schöne Müllerin (La Belle Meunière). Le thème de l’errance, qui est aussi celui de La Belle Meunière, est un des thèmes familiers de la poésie romantique allemande.

On a souvent considéré ce cycle comme une annonce de la mort de Schubert en raison de l’atmosphère sinistre qui y règne. Pourtant, si le contenu en est dépressif et la matière musicale d’une sobriété glaçante, bien éloignée du charme mélodique et expressif de La Belle Meunière, Schubert n’était en rien mourant à l’époque de sa composition. Il eut même l’occasion de chanter ces lieder devant ses amis, précisant d’ailleurs que l’interprétation devait être d’une grande sobriété, jamais emphatique ni déclamatoire. Pourtant, Le Voyage d’hiver évoque pour nous un monde sans soleil et sans joie, où même le désespoir semble dépassé.

Journées Européennes du Patrimoine

A l'occasion des journée européenne du patrimoine, l'office de Tourisme et des Congrès de Marseille organise en collaboration avec la Cité de la Musique de Marseille :

11h : CONCERT - Ensemble Café Zimmermann

Pour les Journées du Patrimoine, l’ensemble Café Zimmermann se produit dans les lieux patrimoniaux du territoire métropolitain. Construisant de véritables partenariats avec ces lieux et les publics, les musiciens proposent de (re)découvrir les oeuvres du répertoire baroque vocal. Depuis un an, Café Zimmermann collabore avec l’Académie du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, en invitant de jeunes chanteurs issus de l’Académie et qui débutent leur carrière internationale. Andri Björn Robertsson, basse - Pablo Valetti, violon - Mauro Lopes Ferreira, violon - Patricia Gagnon, alto - Petr Skalka, violoncelle - Michael Chanu, contrebasse - Emmanuel Laporte, hautbois - Céline Frisch, orgue.

Réservation fortement conseillée


14h & 16h : VISITE ÉNIGME - Les secrets de la Bastide de la Magalone

Parcours ludique à faire en famille à la recherche des secrets de la Bastide de la Magalone bien cachée dans son parc. Découverte du jardin et de la bastide à travers de courtes énigmes proposées par un guide.

Réservation Office de Tourisme et des Congrès : 0826 500 500 (0,15€/min)


15h30 : CONCERT - Orchestre au collège Versailles / Cité de la Musique

À la suite de la visite de 14h, venez partager un moment musical avec l’orchestre de la classe de 4e du collège Versailles. Ce projet, construit sur trois ans, accompagne des collégiens d’un établissement classé en Zone d’Education Prioritaire dans l’apprentissage d’un instrument à vent. Direction et saxophone : Jean-Marc Pongy, Arrangements et clarinette: Sylvain Gargalian, Flûte : Noémie Elbaz, Trompette et bugle : Anna Peicaud, Trombone : Hugo Soggia, Professeur d’éducation musicale : Gilles Cabanes

Francis Habert
©Francis Habert
  Issus de parcours et d’horizons divers, c’est dans le plaisir de jouer ensemble et le goût de la musique de chambre que se sont rassemblés ces cinq jeunes musiciens. Originaires du Sud de la France ,Aix-en-Provence, Bordeaux ,Marseille et Toulouse, ils se sont retrouvés à Berlin durant leurs études à la Hochschule für Musik « Hanns Eisler » Berlin.

C’est donc naturellement qu’ils ont eu l’idée de concevoir ce programme et de se produire dans cette région de la France qui leur est chère. 

PROGRAMME :

• Quatuor avec Flûte en Ré Majeur K.285 de W. A. Mozart, une pièce représentative du style galant où s’alternent frivolité et gravité, notamment dans le mouvement lent. • Quatuor en sol mineur de C. Debussy op.10, une oeuvre phare du répertoire pour quatuor à cordes, elle est la symbiose entre le raffinement à la française et un style d’écriture avant-gardiste qui s’apparente au mouvement impressionniste en peinture. • Sonate en La Majeur N° 2 de G. Rossini, arrangée pour quatuor à cordes et flûte, une oeuvre virtuose et légère de jeunesse écrite à l’âge de 11 ans.

Orchestre école Korsec - Cité de la Musique

A l'occasion des journées européennes de l'opéra, l'Orchestre à l'Ecole Korsec / Cité de la Musique accompagné de l’ensemble de flûtes et de basses de Yann LE CORRE donneront une représentation au foyer de l'Opéra de Marseille.

"Tous à l'Opéra" est un projet à l’initiative de la Réunion des Opéras de France (ROF), en partenariat avec Opera Europa et RESEO pendant laquelle une vingtaine de maisons d’opéras en France ouvriront gratuitement leurs portes, aux côtés de 80 opéras dans 25 pays d’Europe.


L'Orchestre à l'Ecole Korsec / Cité de la Musique

La Cité de la Musique met en place en 2008 le projet de l'Orchestre à l'Ecole, au sein de l’école primaire Korsec située en Zone d’Education Prioritaire dans le premier arrondissement de Marseille. Les professeurs du département Cordes utilisent des pratiques pédagogiques innovantes et expérimentent de nouveaux modes de transmission. En effet, la pratique de l’orchestre est placée au cœur de l’apprentissage instrumental. Ils s’adressent pendant trois ans à un groupe-classe du CE2 au CM2.

Plus d'infos sur l'Orchestre à l'Ecole Korsec / Cité de la Musique >

Malika Bellaribi Le Moal

Les héroïnes de la Méditerranée

Concert de musique classique - Lyrique

Un spectacle ou l’extraordinaire est dans l’ordinaire. Les opéras choisis pour la présence de femmes au destin positif sont utilisés ici comme support des émotions.

Les personnages, les situations, les sentiments sont intemporels sur des ambiances méditerranéennes, la mezzo-soprano, la soprano et la pianiste, virtuoses de formation, sont aussi des personnes d'aujourd’hui, héroïnes de notre temps.

Trio à cordes et flûte - Crédit Morgane Fouret

L'Opéra de Marseille s'invite à la Magalone

- SPECTACLE COMPLET -

Les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Marseille, interprètent des oeuvres des grands compositeurs du tournant du XVIIIe siècle et du XXe siècle pour partager une esthétique rare à mi chemin entre la musique savante et le divertissement.

D’inspiration plus légère en raison de l’adjonction d’un instrument de la famille des bois, le répertoire pour cette formation traverse les siècles grâce à des chefs-d’oeuvre qui seront à cette occasion révélée au public.

Un concert pour tous qui nous ramène aux joyeuses soirées musicales que Mozart passait avec ses amis !

Vivaldi

Concert de musique classique à l'Eglise Sainte-Anne

Antonio Lucio Vivaldi est considéré comme le fondateur du concerto de soliste. Il lui a donné son architecture définitive en trois parties, avec un mouvement lent encadré par deux mouvements vifs. Il introduit alors dans l’écriture musicale un élément nouveau, à peine perceptible dans le concerto grosso : la recherche de la virtuosité pour elle-même qui accentue le contraste entre le soliste et l’orchestre.

Les professeurs de la Cité de la Musique de Marseille proposent dans ce programme une sélection de six concertos pour flûtes ou guitares particulièrement représentatifs de ce style concertant d’un baroque tardif. L’énergie, mise en évidence dans les pulsations mécaniques et inexorables du rythme, peut être considérée, pour citer Roger North, “comme le feu et la fureur du style italien”.