Carine LOTTA

Cette chanteuse marseillaise, sicilienne d’origine, se forme de manière autodidacte à l’oreille, au mimétisme, au travail sur la diction, la respiration, la sensation.

Son timbre puissant, chaud, prend toute son expression par l’interprétation primitive et instinctive qu’elle déploie dans ses productions. Depuis 2007, elle impulse ou intègre des projets au gré de ses rencontres humaines donnant dans différents styles : L es musiques de Méditerranée, le blues, le Jazz. L’anima lotta, Cie Rassegna, Radica Sicula, Hommage à Janis Joplin, Diving Duck Blues Band, K.Blues Heart, Djezziré Plizzart, Jazz Key Vox. 2014, Intervention sur un morceau du sublime album d’Isabelle Courroy la Joueuse de Kaval, « Confluences #1 ». 2015, Sortie d’un premier EP « A Rusidda » pour L’anima lotta, dans lequel elle pose ses premières compositions ainsi que des arrangements sur des chants traditionnels interprétés par l’icône sicilienne Rosa balistreri, qu’elle peaufine avec les musiciens qui l’accompagnent. Le groupe rejoint le catalogue de la BAM Boîte à Mus’ en Octobre 2015.

Elle se joint, par ailleurs, à la création de la danseuse Caroline Jaubert, nommée « D3sirs », où elle adapte des chants par son travail sur l’interprétation. 2016, Enregistrement d’album pour le projet de la Cie Rassegna « Il sole non si muove » prévu pour octobre. Elle fait partie des initiatives musicales et des croisements culturels forts de la scène locale et du bassin Méditerranéen. Elle est aussi étroitement liée aux initiatives et productions de l’Ensemble Multitudes porté par MCE Production et la scène de l’Eolienne en Région PACA.