Willy LE CORRE

Initié aux percussions par Aruna Sidibé (Mali), il se forge une expérience à travers sa participation énergique dans des formations de musiques traditionnelles.

Son parcours le dirige vers les mélodies et très vite il s’assied devant plusieurs maîtres qui lui enseignent les bases de la musique mandingue, à travers le Balafon et le Kamalen goni
(petite harpe).

Sa rencontre avec Sayon Bamba lui offre le plaisir de jouer sur scène, depuis 2006, un répertoire métissé de Guinée, Bretagne, Algérie et Amérique du Sud.
Depuis, l’envie d’ouvrir les registres musicaux dans lesquels il évolue, tout en conservant ses influences rythmiques et mélodiques, s’est également inscrite dans l’univers intime d’Oda la lune, groupe de chanson française métissée aux musiques du monde.
Par ailleurs, Mobilafon, une formation de déambulation, lui permet d’exploiter au mieux les énergies de la rue et du balafon en proposant des thèmes traditionnels revisités.

Enfin, il continu de poursuivre son apprentissage musical dans le domaine vocal, par une formation avec Gayane Hovhannisyan, grande professeur issue du conservatoire de Saint Pétersbourgh, et Sylvie Paz.