Michèle BOKANOWSKI

D’une famille de musiciens, elle lit à 22 ans « À la recherche d’une musique concrète » de Pierre Schaeffer et décide d’étudier la composition. Après une formation classique en harmonie, elle rencontre Michel Puig, élève de René Leibowitz, qui lui enseigne l’écriture et l’analyse d’après le Traité deSchönberg. En septembre 1970 elle débute un stage de deux ans au Service de la Recherche de l’ORTF sous la direction de Pierre Schaeffer. Parallèlement elle participe à un groupe de recherche sur la synthèse du son. Elle étudie l’informatique musicale à la Faculté de Vincennes et la musique électronique avec Éliane Radigue. Entre 1972 et 1984, elle compose essentiellement pour le concert (Pour un pianiste, Trois chambres d’inquiétude, Tabou)  et le cinéma (musique des courts métrages de Patrick Bokanowski et de son long métrage L’Ange). Depuis 1985, elle a composé également pour la télévision, pour le théâtre avecCatherine Dasté et pour la danse avec les chorégraphes Hideyuki Yano, Marceline Lartigue, Bernardo Montet et Isabelle Kürzi.