De Mozart au futur

Edito - Saison Automne/Hiver 2017-2018

Mozart pour ouvrir la saison des concerts de la Cité de la Musique. Qui dit mieux ? Le Quatuor avec flûte K.285, dans la Bastide de la Magalone, au cœur d’un programme classique, sera comme un dernier clin d’œil à l’été. Et une introduction rêvée à un nouveau voyage musical sans frontière, sur toutes les scènes de la Cité, au long de l’automne et de l’hiver. Pourquoi choisir entre la polyphonie masculine des Radio Babel Marseille, les palmas de la danseuse Ana Perez en contrepoint de l’attendu spectacle Griot Jazz flamenco, les virtuoses du Bénin et du Sénégal apportés là par le jeune festival Boukout ?

Le monde est à portée. Comme le souffle nordique des estoniens du Kirke Karja quartet, qui sautent de Bill Frisell à Stockhausen sans sourciller et marqueront l’édition 2017 de Jazz sur la ville, l’évènement abondant et festif qui rythme désormais nos rentrées des classes. Fidèle à ses amours électroacoustiques, la Cité accueille aussi le compositeur français Paul Ramage. Pour la neuvième édition de Tintamarres, l’artiste créera en direct une symphonie urbaine avec ses intervenants. Collectif et futuriste.

Découvrir la programmation >